PB-4868

Pierre Beauger

Auvergne
Montaigut-le-Blanc

Pierre Beauger

Celui qui ne voulait pas être

Du haut de son petit vignoble qu’il cultive comme un jardin d’Eden, Pierre observe le monde et ses contemporains. Il prend de la hauteur, réfléchit. Il ne sait pas encore tout à fait ce qu’il veut laisser comme trace, mais il sait en revanche parfaitement ce qu’il ne veut pas être.
PB-4734
Quand nous avons eu l’idée de faire ce livre, il était évident nous devions parler de Pierre Beauger, père des mythiques V.I.T.R.I.O.L. et Champignon Magique. Mais nous savions également que ce vigneron emblématique n’avait pas vraiment d’affection pour les médias, comme en atteste le peu de littérature à son sujet. Mis à part Pierre Jancou, qui lui a dédié un chapitre de son livre Vins Vivants en 2011, peu de journalistes ou d’auteurs ont réussi à atteindre le sommet de Montaigut-Le-Blanc pour tenter de percer l’armure de ce vigneron atypique. Ajoutons au challenge qu’il n’a pas de téléphone portable, ne répond pas souvent sur son fixe, ne se déplace qu’une fois ou deux par an sur les salons et n’est plus venu à Paris depuis plus de dix ans. En revanche, il répond aux emails. Avec Pierre, on n’est jamais à court de paradoxes. Notre rencontre est fixée au 12 juillet à la Chapelle d’Anciat, à cinq minutes de Montaigut-Le-Blanc. Nous sommes un peu en avance, le temps de faire quelques photos et de prendre le pouls de la région, comprendre un peu pourquoi il s’est installé ici plutôt qu’ailleurs.

« Quand tu veux savoir ce que tu n’as pas envie de faire, parfois il faut le vivre. »

19h, il arrive au volant d’un vieux 4×4 centenaire. T-shirt beige piqué, pantalon cargo fatigué et derbies anglais sans lacets improbables. ‘‘Je ne voulais pas venir en sabots’’, nous lâche-t-il dans un sourire discret. Pierre est également adepte de barbes éclectiques et de tentatives artistiques quand il s’agit de pilosité faciale ou capillaire, mais, là, c’est parfaitement rasé et coiffé qu’il se présente à nous. Il vient de fêter ses cinquante ans, on lui en donnerait dix de moins. ‘‘Ça vous dérange si je coupe un peu d’herbe ?’’ C’est ainsi que commence l’entretien, avec cette question, sans que l’on sache avant quelques minutes le but de la manœuvre. Il est comme ça, l’ermite de Montaigut. Il faut patienter, écouter, ne jamais le brusquer et être attentif pour le comprendre et le suivre. L’herbe est destinée à son bœuf de huit cents kilos, Bijou. ‘‘La luzerne, c’est sa petite gourmandise.’’ Armé de sa faux, il se lance dans un ballet et fait voler les brindilles tout en commençant à nous parler de son vignoble qu’il pointe de son index massif, pour orienter nos regards sur la colline en face de nous, à quelques centaines de mètres, et sur laquelle Bijou veille farouchement.

ELV2-COVER-SHOP

Pour votre confort de lecture, le reste du contenu
est disponible sur un beau papier bien imprimé !

Livre relié – 252 pages
Format : 28 x 2 x 21 cm
Livraisons à partir du 22 octobre

ACHETER LE LIVRE

  • PB-4573
  • PB-4664
  • PB-4606
  • PB-4688
  • PB-4710
  • PB-4748
  • PB-4766
  • PB-4783
  • PB-4796
  • PB-4876
  • PB-4878
  • PB-4906
  • PB-4921
  • PB-4944
  • PB-4910
  • PB-4946
  • PB-9980
  • PB-9864
  • PB-9936
  • PB-9896
  • PB-9992
  • PB-0031
  • PB-0018
  • Les vins qu'il aime

    « Même si je n’en bois plus beaucoup, y’a quand même des vins que j’aime bien. Le pinot d’Aunis d’Emile Heredia par exemple. Les vins d’Erik Rosdahl, aussi. J’ai goûté un Fleury de Yann Bertrand que Mito avait amené l’autre jour, c’était super bon. Mais je n’ai pas beaucoup de vin. Comme j’ai des petits volumes, je ne peux plus faire d’échanges… Ah si, dernièrement, chez Martial (dîner vignerons organisé chaque année Aux Caves Madeleine, à Beaune), j’ai goûté des belles choses, les Valette notamment, des vieux aligotés de Vauthier. C’était une belle soirée, mais ça a fini trop tôt (vers 4h du matin). Je me souviens que Bornard était rôti, il dormait sur la table. Fabrice Dodane et Ganevat étaient très en forme, qu’est-ce qu’ils se mettent, je ne sais pas comment ils font les mecs. »

  • Ses Cuvées

    Entre 2001 et 2010 (vignes en location) :
    • Le Sans du Crest (2001 et 2007) :  Gamay
    • V.I.T.R.I.O.L. (2002, 2005, 2006, 2009) : Gamay
    • Sain Nectar  (2007) : Gamay, seulement 240 bouteilles
    • Un Point C’est Tout (2010) : Gamay
    • Champignon Magique (2001 à 2010) : Chardonnay
    • Fun En Bulles (2001) : Pet’nat’ de chardonnay
    • TNT : Pet’nat’ moût de raisin partiellement fermenté
    • Bulles de Pétanque (2006) : Pet’nat’ de chardonnay
    • Potion Magique (202) : Purs grains nobles de chardonnay
    • Brin de Paille (2005) : Vin de paille de chardonnay
    Depuis 2009 (vignes plantées)
    • Cuvée aux points d’interrogation (depuis 2009, sauf 2013) : Pinot Gris
    • Gone To Hail (2013) : Pinot gris en achat de raisins
    • Pourquoi Paille (2009) : Chardonnay et pinot gris en vin de paille
    • Roman est Contri (2012) :  Pinot noir, 100 bouteilles
    • Mozaïque (2012) : Un peu de tout
    • La Glace à la Mouche (2014) : Pinot noir
    • Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’on ne trouve pas ici (depuis 2015) : Pinot noir
    • C’est tout ce qu’il reste (2010) : Sauvignon, 120 bouteilles
    • Jauni Rotten (2011 et 2012) : Sauvignon
    • Hail’Ectro Choc (2013) : Sauvignon en achat de raisins
    • Not For Highway Use (2014) : Sauvignon
    • Rotten Highway (depuis 2015) :  Sauvignon
    • O.S.C.A.R. : Orange, sureau, citron, acacia, raisin